Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Blog 

55% de taxes sur la facture EDF !

Les taxes sur les carburants ne sont sans doute pas suffisantes pour les « messieurs-dames au pouvoir », il faut en plus paupériser le peuple avec encore plus de taxes,  sur l’électricité par exemple… plus des augmentations du tarif EDF, et donc des taxes en augmentation !

 

Le prix de l’électricité a déjà bondi de plus de 35 % en dix ans. « Je rappelle que quand on paye une facture d’électricité, on paye plus du tiers de taxes, expliquait Jean-Bernard Lévy, le PDG d’EDF, au micro de Nikos Aliagas, sur Europe 1, le 29 mai dernier. C’est comme si on avait une TVA à 55 %. Il faudrait peut-être réfléchir à moins taxer l’électricité. Électricité : le drôle de calcul de la hausse des tarifs.

 

 

…Les opérateurs alternatifs ont des problèmes d’accès au nucléaire parce qu’ils deviennent trop nombreux. Comme ils ont des problèmes d’accès au nucléaire, leurs coûts augmentent. Et comme il faut absolument faire vivre la concurrence, il faut absolument que le marché, que la concurrence survive. Alors la Commission de régulation de l’énergie décide d’augmenter le tarif réglementé d’EDF. En d’autres termes, on augmente les tarifs pour faire vivre la concurrence. C’est complètement fou. L’augmentation de 5,9% des tarifs d’électricité d’EDF est-elle due à la concurrence ?

 

C’est « complètement fou », ou alors, cette augmentation à une cause réelle, comme le précise Juan Branco (vidéo vers 44mn) :
... Anne Lauvergeon chez Areva a fait perdre 4 milliards d’euros d’argent public qui fait, du coup, qu’il faut recapitaliser Areva, Edf également, qui fait monter les factures d’électricité de 6%…

D’une certaine façon, les consommateurs d’électricité, les français, sont à leur son insu, les garants, la trésorerie, pour couvrir  des opérations hasardeuses à grands coups de milliards (comme l’affaire UraMin et autres). EDF met à contribution le consommateur français en augmentant les tarifs pour compenser les pertes dues aux flops d’opérations  à la rentabilité plus qu’ incertaine.

Areva, de fiasco en scandale d’Etat – Pièces à conviction (2016)

Envoyé spécial. Anne Lauvergeon, l’enfant gâtée de la République – 2 février 2017 (France 2)

 

Hausse des tarifs de l’électricité : un recours déposé devant le Conseil d’Etat

Hausse des tarifs de l’électricité : « On augmente les prix d’EDF pour faire vivre la concurrence », affirme la CLCV

Et au niveau des actionnaires : c’est juteux ?

12.65 EUR +2.97% Temps réel Euronext Paris – 07/06

 

 

 

Sur le projet de renationalisation d’EDF, voir la vidéo de l’entretien avec Juan Branco,  à l’université Paris Sud (06-05-2019), vers 39 mn :
https://www.youtube.com/watch?v=IgbxrN1AUgc

Extrait :

…On nous annonce la renationalisation d’EDF, de facto aujourd’hui EDF est une entreprise publique (85 % du capital à l’Etat), et cette renationalisation, elle consiste en quoi, à scinder en deux EDF, on va d’un côté renationaliser le nucléaire (merci du cadeau on va se retrouver avec 1000 ans… à gérer une erreur industrielle majeure) et de l’autre côté une privatisation (un délestage plutôt) de toutes les parties les plus rentables d’EDF, notamment tout ce qui a trait au renouvelable… On est en fait dans une pure stratégie de pillage, qui s’explique sociologiquement…
…à brûler du capital d’Etat… On est dans un système où ces individus-là, fonctionnent par pur intérêt, dans un intérêt, dans lequel l’Etat, apparaît comme une ressource à piller de façon relativement illimitée…

 

 

Photo en-tête : © Joël Douillet.

 

Posts + ou - relatifs