Blog Featured 

Charlie à Laval

_DSC7101_21

 

La foule à Laval pour Charlie, pas vu autant de monde depuis les manifs au sujet des retraites. Sans doute plus de monde, étant donné la foule  qui a passé plus longtemps sur le Vieux Pont (qu’on peut voir quand on est sur le pont Aristide Briand).

Les élus sur les marches de l’hôtel de ville ont eu la politesse d’éviter de faire des discours, c’est-à-dire de récupérer, d’instrumentaliser un « élan émotionnel populaire » (même retenue de la part des militants syndicaux qui n’ont pas sorti leurs drapeaux), un mouvement de refus des actes de barbarie, un mouvement avant tout spontané. On a entendu des textes sur le thème de la liberté d’expression, avec parfois des accents « anar-soixante-huitard » (« Eteignez vos télés »), des textes nous invitant à pratiquer la liberté d’expression …

 

 

 … Les français se sont  tout d’un coup réveillés, en se disant, c’est une liberté fondamentale, c’est à dire la liberté de critique de tout pouvoir, …, Charlie on ne l’achetait plus, c’était une  génération, mais ce qu’il représentait c’était chacun d’entre nous, …,  nous sommes unis pour la défense de la liberté d’expression, …, çà fait partie de notre patrimoine national, …
Patrick  Weil sur France culture.

 

Ces assassinats sont de véritables actes de barbarie et sont contraires aux valeurs de paix, de tolérance ainsi qu’aux droits fondamentaux que défend notre association, aux côtés de tous les organismes de mémoire et de défense des droits de la personne humaine. La Fondation pour la Mémoire de la Déportation nous demande de rappeler, dans nos départements,  ce qu’a été l’horreur des crimes nazis et de « dénoncer cette idéologie d’exclusion qui ne conçoit l’humanité que comme un troupeau asservi dont toute pensée dissidente doit être éradiquée par le crime de sang ». 70 ans après la libération des camps nazis et la fin de la Seconde Guerre mondiale, nous constatons que nous devons rester plus que jamais vigilants et solidaires les uns avec les autres pour éviter toute résurgence du fanatisme et de l’extrémisme. Jocelyne DOUMEAU, présidente Mémorial des déportés de la Mayenne.

 

Garde-toi des idoles, marche, danse, écris et lis, mais surtout garde la parole, sinon ce sera demain le “silence des agneaux.  Paul Virilio, extrait d’un entretien avec Christophe Grauwin – Décembre 1999-Janvier 2000.

 

… il y a deux façons de briser la liberté de conscience et la liberté de penser : la première consiste à supprimer politiquement la liberté par la violence, et bien sûr la menace terroriste fait partie de cette entreprise, mais la seconde consiste à détruire socialement et la conscience et l’acte même de penser, par une médiocrité sournoisement imposée… Jean Bauberot.

 

La censure, quelle qu’elle soit, me paraît une monstruosité, une chose pire que l’homicide; l’attentat contre la pensée est un crime de lèse-âme. La mort de Socrate pèse encore sur le genre humain.  Gustave Flaubert.

 

Le droit de lire et d’imprimer ce que nous pensons est le droit de tout homme libre, dont on ne saurait le priver sans exercer la tyrannie la plus odieuse. Voltaire, Questions sur les miracles.

 

Les droits à la vie, à la liberté, à l’intégrité et à la sécurité de la personne ainsi que la liberté d’expression constituent des droits de l’homme fondamentaux qui sont reconnus et garantis par des conventions et instruments internationaux. Résolution de l’UNESCO, Conférence générale, 1997.

 

Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. Art 19 Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.Art 20: Toute personne a droit à la liberté de réunion et d’association pacifiques.

 

Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière. Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme: Art 10.

 

Le droit à l’information, à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout être humain. De ce droit du public à connaître les faits et les opinions procède l’ensemble des devoirs et des droits des journalistes. La responsabilité des journalistes vis-à-vis du public  prime toute autre responsabilité, en particulier à l’égard de leurs employeurs et des pouvoirs publics.  (Charte de Munich).

 

La liberté d’expression vaut non seulement pour les « informations » ou « idées » accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l’esprit d’ouverture sans lesquels, il n’est pas de société démocratique. Jurisprudence (Cour Européenne des Droits de l’Homme, 21 janvier 1999, n°29183/95, Fressoz et Roire c. France).

 

La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement son bulletin dans l’urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus, puis se désintéresser, s’abstenir, se taire, pendant cinq ou sept ans… La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun.  Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant  constamment en tant que tels.  Pierre Mendès-France, La république moderne.

 

Ceux qui acceptent d’échanger un peu de liberté contre la sécurité ne méritent ni la liberté ni la sécurité. Benjamin Franklin.

 

Pourvu que je ne parle ni de l’autorité, ni du culte, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place, ni des corps en crédit, ni de l’Opéra, ni des autres spectacles, ni de personne qui tienne à quelque chose, je puis tout imprimer librement, sous l’inspection de deux ou trois censeurs. BEAUMARCHAIS Le Mariage de Figaro.

 

 

 

 La liberté d’expression sous pression

 

 

Posts + ou - relatifs

Don`t copy text!