Des invités au Conseil de surveillance du CHNM

Des salariés du CHNM (Centre Hospitalier du Nord Mayenne) et des usagers, s’invitent au Conseil de surveillance du CHNM (14-12-2017, entre 15h et 17h). Président du Conseil de surveillance : Monsieur Angot, maire de Mayenne et président de Mayenne Communauté.

Situation du CHNM fin 2017 : Sur le site d’ Audace53 : « L’hôpital de Mayenne finit l’année 2017 avec un déficit qui frôle les 5 millions d’euros ! Rappelons qu’en février dernier, suite à un déficit dépassant les 3 millions fin 2016, l’ARS signait avec la direction du CHNM un plan de retour à l’équilibre ! Raté. Et maintenant ? Nous avons pu écouter, au cours d’une réunion le 7 décembre, la directrice du CHNM nous faire un point sur la situation actuelle… » http://www.audace53.fr/

 

 

 

3 mn 42 : « … la porte est grande ouverte pour ceux qui veulent…« .

5mn : « … contractuelles considérées comme variables d’ajustement, …, salariés jetables… »

10 mn 57… : sifflements…

12mn 09 … : « A quel titre vous êtes là vous ? » [Ben ce monsieur il est là, et il a le droit d’exprimer son courage, pourquoi l’interrompre ? Note de Joe].

13mn20… : « …évoluer dans le bon sens » [Le bon sens de « l’hôpital-entreprise » qui presse le personnel comme des citrons… Note de Joe].

16 mn14 : « On ne siffle pas ! » [Ah bon ! Siffler c’est quand même inhérent au fait de manifester !  Note de Joe]

Cri de guerre du personnel en grève :

 

17 mn 48 : Intervention d’une salariée : « Où on va? Comment ?« .

23 mm 55 : représentant de l’ARS (Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire) : « On sait bien que dans une entreprise (1)vous me pardonnerez le mot -, que ce soit un établissement hospitalier public ou une entreprise... ».

25mn50 : « … l’hôpital de Mayenne n’est pas un îlot, il est dans une politique globale, nationale…« .

27 mn40 : « … c’est notre micro… attaque complète du système de santé, …, méthodes non admissibles…« .

47 mn : De l’inquiétude légitime des usagers [dans une société où on nous impose le libéralisme, voire même l’ultralibéralisme -Note de Joe ] …

52 mn : « Se poser des questions de fonds, la tarification à l’activité …, le GHT« . (2)

1h02mn49s : Une aide soignante (Jardin d’Arcadie) interviens sur ses conditions de travail précaire….

 

(1)

Précédemment l’expression « parts de marché » a été utilisée par la directrice du CHNM, voir le compte rendu d’Audace53 sur la réunion de la Commission des Usagers du 6 décembre 2017.

(2)

Big bang à l’hôpital avec des regroupements massifs (avril 2016).

La logique comptable fait son lit à l’hôpital (mars 2015).

Hôpital : des propos pas très rassurants de la ministre de la santé(13 décembre 2017).

Grève et manifestation au CHNM (Hôpital de Mayenne) 16 novembre 2017

 

Bonus :

« Conçu à l’origine comme service public, l’hôpital s’est très vite retrouvé sous les foudres des libéraux, qui le jugent coûteux et non-compatible avec les missions de l’État. Ainsi, on n’a cessé, depuis les années 1960, de vouloir le réformer pour le rendre plus économique et rentable. Concurrencée par les cliniques et privatisée par les gouvernements successifs, l’institution hospitalière est, depuis, régulièrement sommée de devenir une entreprise… » Article intégral : Malaise à l’hôpital : « On n’ose pas regarder les gens dans les yeux »