Blog 

Genèse du droit d’auteur

 

Le magazine L’Histoire a publié dans son n°457 un article passionnant sur la construction du
droit d’auteur en France. C’est une remarquable synthèse qui permet de mieux comprendre
comment on en est arrivé à la situation actuelle.

 

De Diderot à Hadopi. La longue querelle du droit d’auteur.
Par Robert Kopp.
Magazine L’Histoire n°457, mars 2019.

 

 

Et sur le site http://www.multitudes.net

Petite histoire des batailles du droit d’auteur (de l’antiquité jusqu’à la grande loi de
1957) de Latournerie Anne
.

Extraits :

L’expression elle-même de « droits d’auteur » est apparue très tardivement. Sous la Révolution
française, Lakanal, dans son rapport de janvier 1793, parle de « propriété de la production de génie »…

J’ai écrit les Postillae depuis le jour des rois jusqu’à Pâques, et voilà que le compositeur qui
s’engraisse de mes sueurs vole mon manuscrit avant que j’aie fini et va le faire imprimer ailleurs
pour ruiner ma dépense et mon travail…

Loin de se limiter à des questions juridiques et techniques, le projet de Jean Zay est un projet politique.
Il fait appel à une notion centrale du Front populaire, celle du « travailleur intellectuel ». L’idée
principale de Jean Zay est de faire une grande loi pour « une catégorie sociale oubliée » et d’améliorer
le sort des travailleurs intellectuels après le sort des travailleurs manuels, conformément à l’idéologie
du Front populaire. Il veut défendre l’auteur, dont la position est affaiblie par l’essor des intermédiaires
économiques qui exploitent ses créations, et équilibrer sur de nouvelles bases les rapports entre les
auteurs et les cessionnaires.

Texte intégral : http://www.multitudes.net/Petite-histoire-des-batailles-du/

 

 

Autre texte, sur le site : https://vacarme.org/

L’art de la crise, une généalogie des droits d’auteurs. Par Philippe Mangeot.

 

 

Bonus bourdieusien :

 

Il a fallu près de cinq siècles aux peintres pour conquérir le droit de choisir les couleurs employées, la
manière de les employer, puis, tout à la fin, le droit de choisir le sujet, notamment en le faisant disparaître,
avec l’art abstrait, au grand scandale du commanditaire bourgeois; de même, pour avoir un cinéma
d’auteurs http://www.homme-moderne.org/societe/socio/bourdieu/varia/maitres.html

 

Le problème se pose un peu dans tous les domaines : l’édition, le cinéma, les arts plastiques. Il faut que
les artistes s’occupent de leurs moyens de diffusion, qu’ils ne se contentent pas de faire des oeuvres. Un des
grands obstacles est que ceux qui s’occupent de ça, ce sont les commerciaux, les cyniques, les vendus …

http://users.skynet.be/cadtm/pages/francais/Bourdieuentretien.htm

 

 

Bonus 2 :

 

La loi protège la terre ; elle protège la maison du prolétaire qui a sué ; elle confisque l’ouvrage du poète
qui a pensé. Balzac, Lettre aux écrivains français du XIXe, 1er novembre 1834.

Quand Balzac, Hugo et Sand défendaient le droit d’auteur

 

 

Photo en-tête : Nord-Mayenne © Joel Douillet. Photothèque nord-ouest de la France.

Posts + ou - relatifs

Don`t copy text!