Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Notes de lecture, surf internet

20-02-2019
Mentalité impériale

Mathilde Panot, députée LFI

 


 

05-02-2019
Loi dite « anti-casseurs », le vote des députés en Mayenne :

Géraldine Bannier Mayenne (2e), MoDem et apparentés : Pour.
Yannick Favennec Becot Mayenne (3e) Libertés et territoires : Abstention.
Guillaume Garot Mayenne (1e) Socialistes et apparentés : Contre.

Un proche de Macron:
L’ex-député européen Daniel Cohn-Bendit, également un proche du chef de l’État, a considéré auprès de l’AFP que « cette loi ne sert à rien » et est « dramatiquement bête ».

https://www.francetvinfo.fr/societe/loi-anti-casseurs/loi-anti-casseurs-decouvrez-comment-votre-depute-a-vote_3176533.html

31-01-2019
L’Assemblée nationale a donné mercredi soir son feu vert à la possibilité pour les préfets de prononcer des interdictions de manifester, disposition clé de la proposition de loi « anticasseurs ».

« Pour tenter de rester au pouvoir et d’accomplir le mandat donné par l’oligarchie financière et la haute fonction publique d’État, Emmanuel Macron dispose désormais de deux outils… Considérant comme incontournable l’exécution de la feuille de route donnée à leur champion, c’est-à-dire la destruction la plus rapide possible de l’État-providence français et l’arrimage définitif à l’ordo-libéralisme allemand, les macronistes considèrent que la fin justifie les moyens. Que s’il faut basculer dans la société autoritaire, voire dictatoriale…
… énième loi anticasseurs… On notera d’ailleurs qu’il s’agit d’un texte proposé par des LR… L’ensemble de ce texte est profondément liberticide, mais il y a un article qui sort du lot… Il s’agit de l’article qui donne le pouvoir au préfet d’interdire à des citoyens de manifester pour une durée pouvant aller jusqu’à un mois et éventuellement sur la totalité du territoire national. Le droit de manifester est une liberté protégée par la Constitution. Ce pouvoir d’en interdire l’exercice à priori donné au pouvoir exécutif est inconstitutionnel, il est également inconventionnel car contraire à la Convention Européenne des Droits de l’Homme signée par la France. » Texte intégral sur le blog de l’avocat Régis de Castelnau.

La mise en garde de C De Courson (député de la Marne, parti politique Les Centristes) contre la #LoiAntiCasseurs : « C’est la dérive complète ! On se croit revenu sous le régime de Vichy ! Réveillez-vous ! C’est une pure folie de voter ce texte ! »

 « L’autorité administrative va priver un individu de sa liberté de circulation ou de manifester, au motif qu’il y a une présomption, des ‘raisons sérieuses de penser (…) que son comportement constitue une menace d’une particulière gravité pour l’ordre public !… Mais où sommes nous mes chers collègues ? C’est la dérive complète ! On se croit revenu sous le régime de Vichy ! Réveillez-vous ! C’est une pure folie de voter ce texte !… Par votre attitude, vous êtes présumé résistant, donc on vous met en taule… Le jour où vous aurez un autre gouvernement, vous verrez ! Le jour où vous serez dans l’opposition, avec une droite extrême au pouvoir, vous verrez mes chers collègues ! »
La référence à la deuxième guerre mondiale n’est pas anodine pour le député centriste. Son père, Aymard de Courson, était dans la Résistance et son grand-père maternel, Léonel de Moustier, compte parmi les 80 députés qui ont refusé les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Également résistant, il fut arrêté par la Gestapo et déporté au camp de Neuengamme, où il n’a pas survécu à ses conditions de détention. À noter que l’avertissement de Charles de Courson n’a pas servi à grand chose puisque l’Assemblée a quelques minutes plus tard donné son feu vert aux interdictions de manifester.
Source : https://www.youtube.com/watch?v=i244l2cC-SI

 

Précognition

 


 

Chez Bourdin en 2015 : Les labos pharmaceutiques achètent tout le monde.
En 2019, ça a pas du s’arranger…

A 3mm et plus : « … ils achètent tout le monde… »

 


 

04-02-2019

Conférence de presse organisée en direct de Mediapart lundi après-midi 4 février 2019
suite à la tentative de perquisition ce lundi matin, dans le cadre d’une enquête ouverte
par le parquet pour, notamment, atteinte à la vie privée d’Alexandre Benalla (enquête
sur l’ex-collaborateur de l’Elysée, reposant sur des extraits sonores inédits).

_________________________________________________________________________________________________

https://www.facebook.com/La.Tribune.des.Pirates/videos/345173622736324/UzpfSTE1ODQyNzU3MzY6MTU4NzQ0NDY4MzkyMjk5/
SFR/Libération/Hollande/Macron/Drahi/Bank of America/Privatisation aéroports de Paris
Licencier des milliers de personnes pour faire du profit… brader Aéroports de Paris…
Juan Branco

____________________________________________________________________________________________________

Serge Halimi, Les nouveaux chiens de garde, Liber-Raisons d’agir (1997). Un passage qui résonne avec ce qui se passe depuis plus de deux mois :

On ne se défie jamais assez des gueux. On les croyait disparus (la fin de la classe ouvrière ne découlait-elle pas de « la fin de l’histoire »?), à la rigueur relégués au rang d’ « exclus » sur le sort desquels se pencherait quelque fondation  compatissante. Ils réapparurent, debout. Une telle  incongruité déchaina chez nos journalistes libéraux un discours de haine…

A propos des  grèves des cheminots et des agents de la RATP de l’époque (le livre d’Halimi est paru en 1997) :

Franz-Olivier Giesbert : corporatisme, racket social, fantasmagorie.
Alain Minc : le gout du spasme.
Alain Duhamel : grande fièvre collective.
Guy Sorman : un carnaval. Dans le champ médiatique c’est une Madame qui a pris sa place : Agnès Verdier-Molinié.
François de Closets : une dérive schizophrénique.
Bernard-Henry Lévy : une part de folie. Fin 2018 ce grand « philosophe », à propos des gilets jaunes, tape encore  plus fort : Poujadisme des Gilets jaunes. Échec d’un mouvement qu’on nous annonçait massif. Irresponsabilité des chaînes d’info qui attisent et dramatisent. Soutien à Macron, à son combat contre les populismes et à la fiscalité écolo. (17 novembre 2018). https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/le-message-clair-des-gilets-jaunes-a-bhl


 

…Les responsables politiques sont impuissants. La seule chose qu’ils peuvent faire, c’est suivre le courant, c’est-à-dire appliquer la politique ultralibérale à la mode. Les socialistes n’ont pas fait autre chose, une fois revenus au pouvoir. Ce ne sont pas des politiques, mais des politiciens au sens de micropoliticiens. Des gens qui chassent les suffrages par n’importe quel moyen. Ils n’ont aucun programme. Leur but est de rester au pouvoir ou de revenir au pouvoir, et pour cela ils sont capables de tout…
Je pense que nous devrions être les jardiniers de cette planète. Il faudrait la cultiver. La cultiver comme elle est et pour elle-même. Et trouver notre vie, notre place relativement à cela. Voilà une énorme tâche. Et cela pourrait absorber une grande partie des loisirs des gens, libérés d’un travail stupide, productif, répétitif, etc.
Cornelius Castoriadis, Post-scriptum sur l’insignifiance. Editions de l’Aube, 84240 La Tour-d’Aigues (1988).


Quand je considère la petite durée de ma vie absorbée dans l’éternité précédente et suivante, le petit espace que je remplis et même que je vois abîmé dans l’infinie immensité des espaces que j’ignore et qui m’ignorent, je m’effraie et m’étonne de me voir ici plutôt que là, car il n’y a point de raison pourquoi ici plutôt que là, pourquoi à présent plutôt que lors. Qui m’y a mis ? Par l’ordre et la conduite de qui ce lieu et ce temps a-t-il été destiné à moi ? Pascal, Pensées (1669) Livre de poche, 1972.

______________________________________________________________________________________________________

Au mois de mai 1789, le prix du pain atteint des sommets et personne ne peut plus se le payer. Les émeutes éclatent dans toutes les villes de province…
La réflexion (faussement attribuée) de Marie-Antoinette : « Ils n’ont plus de pain, qu’ils mangent de la brioche. »
http://tiloux.org/spip/spip.php?article12

Il y a, dans les années précédant la Révolution, un climat social tendu ainsi qu’une défiance croissante du peuple à l’égard de la monarchie absolue de droit divin.
https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/epoque-contemporaine-sont-causes-revolution-francaise-5476/

Novembre 2018 : le peuple ne supporte plus la baisse du pouvoir d’achat, la hausse des taxes sur les carburants est perçue comme étant en trop et insupportable, des révoltes éclatent partout en France…
Pouvoir en place : Ils n’ont qu’à se payer des voitures électriques ou rouler en vélo pour les plus pauvres.
Popularité du pouvoir en place : La dégringolade continue.


 

« Le socialisme est le frère cadet et fantasque du despotisme agonisant, dont il veut recueillir l’héritage ; ses aspirations sont donc réactionnaires au sens le plus profond. Car il désire la puissance étatique à ce degré de plénitude que seul le despotisme a jamais possédé, il surenchérit même sur le passé en visant à l’anéantissement pur et simple de l’individu : lequel lui apparaît comme un luxe injustifié de la nature qu’il se croit obligé de corriger pour en faire un organe utile à la communauté… Aussi se prépare t-il en secret à l’exercice souverain de la terreur, c’est pourquoi il  enfonce aux masses à demi cultivées, comme un clou dans la tête, le mot de justice afin de leur enlever toute intelligence. »
Nietzsche, Humain trop humain, un livre pour esprits libres. Editions Gallimard, 1968.