Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Books 

Sabrina-Aurore ALI BENALI

Aujourd’hui, l’hôpital est géré comme une entreprise privée

 

Sabrina-Aurore ALI BENALI
La Révolte d’une interne
Cherche Midi (2018).

Lorsqu’il nous est impossible de répondre à un appel à l’aide, à des yeux quémandeurs, à une colère qui n’aurait besoin que de douceur pour s’éteindre, c’est une petite partie de nous qui se désintègre, une parcelle de peau de soignant, infime, qui se désagrège. La blouse n’est pas une armure. Elle ne le devient jamais.

11 janvier 2017. Sabrina-Aurore Ali Benali, jeune interne dans un service d’urgence, interpelle sur sa page Facebook « Sabrina Aurora » la ministre de la Santé sur l’état alarmant de l’hôpital en France. La vidéo est vue plus de 11 millions de fois en soixante-douze heures.
Du jour au lendemain, Sabrina devient la voix des professionnels de santé du pays – qui se sont reconnus dans son message –, dénonçant le manque de moyens, les conditions de travail détériorées et l’épuisement de ceux qui, chaque jour, veillent sur nos vies.
L’auteur évoque ici les immenses failles qui fissurent l’institution hospitalière : de la formation des médecins, qui omet le rapport aux patients, jusqu’au système de fonctionnement inspiré de l’entreprise, incapable de soigner correctement et humainement.
Mais ce livre est aussi en creux le portrait d’une femme révoltée et altruiste qui, malgré les difficultés, croit profondément en son métier et aux valeurs d’égalité et de fraternité.

Sabrina-Aurore Ali Benali a effectué son externat et son internat dans les différents services de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), notamment aux urgences. Elle est aujourd’hui médecin remplaçante au sein d’une association de permanence de soins.

Débat avec l’auteur (l’hôpital public, les services d’urgences…) et dédicace de son livre, à Mayenne, salle des Châteliers (route de Paris, près de la nouvelle piscine), jeudi 14 mars 2019 à 20h. Débat organisé par Audace 53.

 

 

Aujourd’hui, l’hôpital est géré comme une entreprise privée qui ne se préoccupe que de rentabilité, ou encore de flexibilité des équipes, au détriment de la relation avec les patients. Je veux lever le voile sur le tabou de la souffrance des soignants qui n’ont plus la possibilité d’exercer correctement. Sabrina-Aurore Ali Benali, l’interne qui veut changer l’hôpital, Version femina  (numéro du 29 octobre au 04 novembre 2018).

 

Chloé Friedmann : Vous n’avez pas obtenu de réponse de la part du ministère à l’époque. Espérez-vous une réponse de l’État grâce à votre livre ?
Sabrina-Aurore Ali Benali : Non… Il n’y a qu’à voir le cas de Hella Kherief. Cette aide-soignante qui a témoigné dans l’Envoyé Spécial d’Elise Lucet sur les Ehpad s’est fait renvoyer après la diffusion de l’émission. Il n’y a aucun soutien, rien, pas un mot là-dessus de la part de députés ou de conseillers régionaux. La semaine dernière, l’une de nos collègues de Châteauroux s’est suicidée. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a répondu qu’il y aurait une commission d’enquête mais que sur 2 millions de soignants, cela relevait des statistiques. Je ne leur pardonnerai pas nos morts, ces gens-là ont une responsabilité.  Madame Figaro (octobre 2018), Sabrina Ali Benali : « Je ne leur pardonnerai pas nos morts ».

Hella Kherief, aide-soignante, a perdu son travail après son témoignage sur les Ehpad dans « Envoyé Spécial »

Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi.
Nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison
de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances.
Art 5, Préambule de la Constitution de 1946.

Sale temps pour les lanceurs d’alerte

 

…L’argent va dans la poche des actionnaires. La rentabilité des EPHAD privés commerciaux, a explosé de 50 à 400% pour les plus grands groupes. C’est un cercle vicieux parce que les actionnaires, les fonds de pension, investissent et donc, attendent un retour sur investissement… « L’argent va dans la poche des actionnaires »: un ex-directeur d’Ehpad dénonce les objectifs de rentabilité sur RMC

Ehpad : Un produit rentable et attractif

 

https://www.facebook.com/sabrina.alibenali

https://twitter.com/DrSabrinaaurora

Vidéo : Aux urgences c’est tous les jours l’état d’urgence Madame Tourraine !

Vidéos Sabrina-Aurore Ali Benali

 

————————————————————

22.000 postes supprimés dans les hôpitaux d’ici fin 2017

Primaire de la droite : le chirurgien Fillon veut amputer l’assurance maladie

Le blitzkrieg de Fillon

Sous Macron, budget de la Sécu : rigueur à l’hôpital (09-2017).

Il est clair que la santé n’est pas la priorité de ce gouvernement (10-2018).

————————————————————–

Manifestation pour l’hôpital public de Mayenne (22-01-2019).


Bonus :

Chez Bourdin en 2015 : Les labos pharmaceutiques achètent tout le monde.
En 2019, ça a pas du s’arranger…

A 3mm et plus : « … ils achètent tout le monde… »

 

Super bonus :

Serge Rader : « 11 vaccins obligatoires ? On marche sur la tête ! »

 

 

 

Posts + ou - relatifs