Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Blog 

Stoppons la braderie des bijoux de la France

 

Une proposition de loi référendaire a été  déposée par 248 députés et sénateurs (sur 925) pour « affirmer le caractère
de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris ».  Parlementaires de droite et de gauche  se sont
entendus sur un texte permettant de déclencher un RIP (Référendum d’Initiative Partagée) pour s’opposer à la vente
d’ADP (Aéroports de Paris).

Privatisation d’Aéroports de Paris : la liste des 248 parlementaires en faveur du référendum
Sur la Mayenne, on peut voir le nom du député Garot G. C’est le seul parlementaire !

La consultation citoyenne a commencée jeudi 13 juin 2019, elle est ouverte  pour une durée de neuf mois, la collecte de
4 717 396 signatures est nécessaire (10% des électeurs) pour déclencher le RIP.

 

Mode d’emploi, comment y participer :
Référendum sur la privatisation d’ADP: la collecte des signatures débute

Comment s’en sortir avec les bugs du site :

Pour ceux que les bugs du logiciel gouvernemental pourraient décourager, vous trouverez ici le formulaire papier avec l’intitulé exact du projet de loi pré-rempli. À compléter et à déposer auprès de la « commune la plus peuplée de votre canton » (liste des communes accréditées)

 

En quoi la privatisation d’ADP pose-t-elle problème ?

Référendum sur ADP : «Le gouvernement redoute de voir ressurgir la France du Non de 1992 et 2005»

https://twitter.com/ReferendumADP

 

…ce n’est pas la question, seulement, des aéroports de Roissy, d’Orly, qui est soulevée. Cela va bien au-delà. C’est l’occasion d’un coup d’arrêt, d’un «non » franc et massif, d’un désaveu géant : nous ne voulons plus du monde qu’ils incarnent, qu’ils promeuvent… Référendum sur la privatisation du Groupe ADP : « Une bataille est engagée, nous signons et nous ferons signer »

 

 

… l’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale, implique l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie… Tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un service public national ou d’un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité…point II-5 du programme du Conseil National de la Résistance. Alinéa 9 de la Constitution du 27 octobre 1946, adoptée et approuvée par le peuple souverain.

Dès lors, nous ne pouvons pas laisser un acteur privé voire un État étranger, comme ce fut le cas avec la privatisation de l’aéroport de Toulouse, prendre le contrôle d’un équipement structurant qui constitue tout à la fois un service public national et un monopole de fait. Source

 

La privatisation d’ADP est l’un de ces moments où la corruption morale de toute une caste dirigeante se dévoile au grand jour, la pudeur et la prudence, qui empêchaient jusque-là que de trop grands scandales n’éclatent, ayant fini par s’étioler. Le cœur de cette caste est composée de représentants de la très haute fonction publique, celle issue des grands corps ou des directions prestigieuses * de Bercy, qui brade maintenant le patrimoine des Français pour son intérêt propre au lieu de défendre l’intérêt général. ADP : genèse d’une privatisation entre copains

 

 


 

Juan Branco :
…passer une nouvelle étape de démocratisation dans laquelle le droit à la parole reviendrait en propre aux
populations et non plus à travers une caste  intermédiaire qui évidemment après deux siècles de domination
a fini par capter l’appareil, soi-disant démocratique pour défendre ses intérêts et non pas pour défendre les
intérêts collectifs…
Suite

 

Raphaële Rabatel, épouse du chef de file des députés LREM Gilles Le Gendre, sera la prochaine directrice de
la communication de La Française des jeux

L’électricité augmente, les multinationales licencient, Renault est menacé, mais les élites économistes et la
majorité au pouvoir continuent d’user de formules rassurantes.

Chassée par la porte, la privatisation des routes nationales revient par la fenêtre LREM

Alstom : une affaire d’État ?

…Les ouvrages des journalistes Laurent Mauduit (La caste. Enquête sur cette haute fonction publique qui a pris le pouvoir, 2018) et Marc Endeweld (L’ambigu Monsieur Macron, 2018, Le Grand Manipulateur, 2019), des sociologues Monique et Michel Pinçon-Charlot (Le président des ultrariches, 2019), du juriste Juan Branco (Crépuscule, 2019) ou du député et journaliste François Rufin (Ce pays que tu ne connais pas, 2019) ont relaté avec précision l’entremêlement hallucinant et luxuriant d’affaires, de conflits d’intérêts, de renvois d’ascenseurs, de lucratives carrières accélérées par la magie des pantouflages et des rétropantouflages, etc. Ces ouvrages n’ont pour l’instant pas fait l’objet de plaintes pour diffamation. Ce qu’on y lit est pourtant ahurissant ! Article intégral : La macronie, royaume des conflits d’intérêts

 

 

Vidéo – Interview #7 : Philippe Pascot et les magouilles politiques

 

 

Photo en-tête : © Joe Blog

Posts + ou - relatifs