Taxe sur les transactions financières

Une taxe sur les transactions financières pourrait remplacer tous les impôts actuels

Un siècle s’est écoulé depuis le sacrifice de la jeunesse européenne dans les charniers de la grande guerre. Aujourd’hui, au coeur de l’Europe, les tranchées ont disparu, mais les générations actuelles souffrent d’une crise financière qui sévit depuis 2007.
En 1914, on pensait que la guerre serait très courte ; elle a pourtant duré 4 longues années. En 2015, en dépit des nombreuses déclarations gouvernementales prétendant trouver des solutions au chômage de masse, à la précarité et à la crise, celle-ci s’éternise.
Cet ouvrage manifeste, rédigé par Marc Chesney, professeur en finance de l’Université de Zurich, analyse les causes ayant mené à cette situation, et propose des solutions.

Marc Chesney est professeur à l’Université de Zurich après l’avoir été à HEC Paris, où il a aussi été doyen associé. Depuis de nombreuses années il développe une analyse critique du secteur financier. Marc Chesney est membre de Finance Watch (www.finance-watch.org) et de Contrepoint (www.rat-kantrapunkt.ch).

De la grande guerre à la crise permanente : La montée en puissance de l’aristocratie financière et l’échec de la démocratie.
Marc Chesney
Editeur : PPUR (Presses polytechniques universitaires romandes), 2015.

 

Interview de Marc Chesney sur Le Temps :
« …Une aristocratie financière a pris le pouvoir. Elle se drape dans les habits du libéralisme, mais sa pratique quotidienne contredit souvent les principes de base. Cette aristocratie arrive à imposer sa politique et ses intérêts… »
«Une taxe sur les transactions financières pourrait remplacer tous les impôts actuels»

 

Bonus :

Déjà sous Hollande : Le gouvernement bloque en pleine nuit une loi anti paradis fiscaux (15/12/2015). (Bonus : le PS n’a plus grand chose à voir avec la gauche).

 

Le dossier CumEx Files sur le Monde.fr (En France, des milliards d’euros d’impôts sur les dividendes échappent chaque année au fisc. Grâce à un dispositif ingénieux d’optimisation fiscale, des banques ont permis à des investisseurs étrangers d’alléger leurs impôts aux dépens du fisc).

 

La baronnie Rothschild vend toutes ses fiducies

 

 

 


Aparté :

… On ne peut mieux dire que le ramassis d’anciens socialistes, d’anciens hollandistes, d’anciens Modem, d’anciens écologistes, d’anciens LR, d’anciens EELV, d’anciens juppéistes, d’anciens sarkozystes, enfin d’anciens anciens qui constituent la modernité révolutionnaire dégagiste de LREM, méprise clairement le peuple jugé trop débile pour comprendre que l’augmentation des taxes sur l’essence, sous prétexte de transition écologique, est un impôt prélevé sur les pauvres sans qu’ils puissent y échapper, puisqu’ils sont contraints de remplir le réservoir de leurs voitures pour travailler…
https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/quand-tombe-le-masque-des-populicides

 

Complément :

Macron, Fillon, Le Pen : tous les 3 contre l’augmentation du SMIC

Marine Le Pen tente d’apparaître comme une candidate qui défend les travailleurs et les classes populaires. Pourtant, derrière les tactiques électorales, au Parlement Européen les votes des députés du parti frontiste dévoilent une fois de plus le vrai visage du Front National…

 

Super bonus :